Anonymous hacks World Trade Organisation website and Leaks Data

Anonymous Hacked World Trade Organisation’s Elearning Site and Leaks Data

The online hacktivist collective has hacked the World Trade Organisation (WTO)’s Elearning website, ecampus.wto.org and has claimed access to around 53000 email ids save on the website. The Anonymous hacked the WTO website under the #operationgreenrights which seeks to punish websites of large corporations and trade bodies for unfair trade practices.

Announcing the hacking on CyberGurrilla, Anonymous stated that the WTO Elearning website was hacked through simple SQL injection and they have access to a lot of data some of which is leaked through two Just Pastes, justpaste.it/kuojh and justpaste.it/kuou

The Anonymous have also hacked the Areva website to protest against the construction of a nuclear reactor.

The message for Areva is given below (in French)

“Nous nous battons contre la construction du réacteur nucléaire de dernière génération (EPR) que la firme Areva est entrain de construire. Un projet qui semble prometteur mais qui risque de mettre en danger la population mondiale.
En effet les réacteurs de type EPR sont supposés être plus sécuritaires et mieux conçus que les réacteurs de la génération actuelle.
Or des anomalies ont été détectées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) au niveau de la composition de l’acier du couvercle et dans le fond de la cuve qui doit contenir le réacteur EPR de Flamanville (Manche).
L’inquiétude gagne les pays étrangers : «?La Chine ne chargera pas de combustible dans ses deux réacteurs nucléaires de type EPR conçus par le français Areva tant que tous les doutes quant à la sûreté des équipements ne seront pas intégralement levés?» annoncait le ministre chinois de l’Environnement.
En effet, Areva utilise les même procédé de fabrication pour les composant de la cuve de Taishan et de Flamanville.
EDF et Areva vont mener, d’ici octobre une batterie de tests pour démontrer que la cuve statisfait aux normes requises pour la règlementation des équipements sous pression nucléaires (ESPN).
Si il savère que les pièces ne répondent pas aux critères. Il faudrai reconstruire la cuve ou abandonner le chantier.
Nous n’avons pas confiance, en effet, Areva ne peut être objectif ni EDF, l’enjeu financier est trop important pour qu’ils abandonnent le chantier.
Nous devons dire NON au projet EPR de Flamanville, nous avons déjà assez de centrales dans ce pays ou le nucléaire est une religion d’Etat.”

The Hacked website is currently showing a “Under maintenance” page

Anonymous hacks World Trade Organisation website and Leaks Data

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here